Bernard Ollivier et la naissance de Seuil

Salut,

bernard-ollivier-et-tom-a-salamanque

Bernard Ollivier et Tom, à Salamanque, sur la Via de la Plata

Il y a deux ans, je vous avais fait part d’un passage de Bernard Ollivier sur France 2. Il y avait détaillé le projet et les actions de l’association Seuil, dont il est le créateur et encore président à ce jour. Pour ceux qui ne connaissent pas Seuil, vous pouvez consulter leur site : http://www.assoseuil.org/

Aujourd’hui, je vous invite à visionner son dernier passage, toujours sur France 2, où vous découvrirez, si ce n’est déjà fait, une autre facette de sa vie. Ainsi que son cheminement jusqu’à la mise au monde de Seuil. La métaphore me paraît justifiée, tant ce projet lui tient à cœur. Un accouchement dans la douleur, certes. Dois-je préciser que le bébé a lui aussi rencontré beaucoup de difficultés. Mais il s’est accroché et marche bien, pour employer un vocabulaire de circonstance.

Soyez attentifs pendant la vidéo, vous ne manquerez pas de remarquer comme le visage de Bernard s’éclaircit quand il répond à la question « Qu’est-ce qui vous a sauvé ? ». Il vient de prononcer les mots magiques : « La marche ! » Et cette lumière intérieure augmente au fur et à mesure qu’il évoque le projet Seuil. Comme un père parlant de son enfant qu’il adore. Ce passage m’a sauté aux yeux ! 😉

Image de prévisualisation YouTube

Si pour une raison ou pour une autre vous ne pouviez pas accéder à la vidéo, ou que vous souhaitiez la télécharger sur votre ordinateur : cliquez ici.

Certains se demanderont peut-être pourquoi j’évoque assez régulièrement l’actualité de Bernard Ollivier et de Seuil. Il y a différentes raisons à cela. J’ai moi-même été accompagnant pour l’association. Fin 2006. Aux côtés de Tom (le prénom est fictif), un jeune de 15 ans, nous avons fait, à pied bien sûr, Roncevaux-Compostelle-Séville. Notre responsable de marche était Bernard, ce qui m’a permis de le connaître davantage. Le temps passant, nous sommes devenus amis. J’ai alors pu mesurer l’importance qu’avait déjà Seuil à ses yeux. Et l’investissement qui était le sien. Que ce soit d’ordre personnel ou financier. Je me souviens d’ailleurs qu’il m’ait dit, à propos de ce que lui rapportaient ses livres : « Je paie mes impôts, et tout le reste est pour Seuil. » De telles personnes, hélas, ne courent pas les rues. Elles marchent…

 

Avec les membres d'Oikoten

Après avoir rencontré une accompagnatrice et sa jeune, à Compostelle, nous avons eu la chance de faire la connaissance de Willy, l’un des fondateurs de l’association belge Oïkoten, dont s’est inspiré Bernard Ollivier pour créer Seuil.

mahdi-du-camino-et-tom

Tom et moi au bout de nos 1800 kms. Dont Compostelle-Séville à l’envers, qui ne fut pas vraiment une partie de plaisir. Enfin… pour Tom, surtout.

 

Comme Bernard, et beaucoup d’entre vous, je partage l’amour des grandes  marches. Celles qui dilatent les veines, le cœur et l’esprit. Vous ouvrent au monde, et à vous-même. C’est ce que Seuil tente de faire découvrir à de jeunes adolescents en difficulté. Je ne pouvais qu’adhérer à ce projet. Aujourd’hui, toujours membre de l’association, je la soutiens à ma façon. En relayant leur actualité, et de fait, celle de Bernard Ollivier. Et en cotisant… 😉

lien vers la FNAC

Disponible à la FNAC… où je n’ai aucune action. 😉

A l’heure où je rédige cet article, je n’ai pas encore lu l’ouvrage de Bernard. S’être effacé pour mettre les projecteurs sur « ses » jeunes me paraît une excellente idée. Seuil gagne à être connue, et reconnue. Tant de ces jeunes ne demandent, sans le dire, qu’une seule chose : qu’on leur tende la main. Une fois de plus, s’il le faut. Inutile de rappeler qu’acheter ce livre c’est aussi participer au projet Seuil.

A bientôt !

Mahdi du Camino

Ce contenu a été publié dans Tous les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Bernard Ollivier et la naissance de Seuil

  1. Ping : Marche et invente ta vie… | Sur les chemins de Compostelle et d'Assise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *